Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MAEVIE

Comment le qigong agit sur le cancer

Perso:

Adepte de qigong, je souhaitais exprimer sur ce blog les bienfaits que j'en retire: je ne sais pas s'il me guérit, je sais seulement que j'en retire un grand bien-être, de l'énergie, le plaisir de bouger doucement, de "vivre" sa respiration, de belles rencontres et la sensation curieuse de me sentir intensément en vie.

Qu'est-ce que le qigong?

Le qi gong est une thérapie chinoise ancienne qui vise à réguler le flux de l'« énergie vitale » dans le corps. Il est principalement utilisé pour traiter divers types de symptômes, y compris ceux causés par le cancer ou les traitements du cancer.

Des études in vitro et précliniques ont montré des résultats encourageants. La plupart des essais cliniques ont également donné des résultats prometteurs.

Le qi gong est un ancien traitement chinois. Il en existe deux types différents. Le qi gong interne se réfère à une méthode d'entraînement physique et mental destinée à atteindre une santé optimale du corps comme de l'esprit, ce qui lui confère des similitudes avec le tai chi (ou tai-chi-chuan). Le qi gong externe se réfère à un traitement où les praticiens dirigent ou émettent de l'« énergie » vers le patient dans l'intention d'éliminer les blocages du qi ou d'équilibrer la circulation du qi chez ce patient.

Une vraie thérapie

La Ligue contre le cancer elle-même propose des cours de Qi Gong, notamment à Tours et à Montbéliard, pour aider les malades à supporter les effets de la chimiothérapie ou de la radiothérapie. "Certains exercices permettent de se libérer des effets secondaires des médicaments, de ce négatif en nous. Même celui qui n'y croit pas se laisse prendre à ce bien-être qui fait tant de bien", témoigne Jocelyne, suivie pour un cancer du poumon et qui affirme avoir retrouvé sa capacité respiratoire et beaucoup mieux contrôler ses angoisses.

"Le physique étant intimement lié au mental en Qi Gong, il est aisé de comprendre à quel point il peut être une aide précieuse dans une période de sa vie où l'on se sent fragilisé ou en convalescence", dit Soisik Namura, professeur de Qi Gong à la Ligue contre le cancer de Bordeaux.

Le Qi Gong est une médecine alternative, elle ne peut pas traiter le cancer à elle seule. Mais elle permet de nettement améliorer le confort de vie en retrouvant une énergie que l’on croyait perdu, en atténuant nettement les effets secondaires si pénibles à supporter au quotidien.

Comment le qigong agit sur le cancer
Utiliser le Qi Gong

Le Qi Gong utilise l’énergie interne pour la canaliser et l’utiliser et la faire circuler à l’intérieur de tout le corps, au-delà des blocages qui existent en nous qui créent des déséquilibres. Cette pratique repose sur le principe d’énergie que l’on retrouve dans de nombreuses croyances, philosophies et pratiques à travers le monde. En apprenant à sentir cette énergie et à la faire circuler, il est possible de sentir une plus grande harmonie intérieure, de se sentir plus fort, de dépasser des blocages de tous les ordres, physiques comme psychiques. En parallèle des traitements du cancer, le Qi Gong permet donc d’atténuer des effets secondaires, à condition de travailler suffisamment longtemps pour se connaître et savoir utiliser l’énergie de manière particulière.

Et si vous ne croyez pas à l’énergie interne

Vous n’avez rien à perdre de toute façon, puisque le Qi Gong ne vous demande rien d’autre qu’un peu d’investissement personnel. La simple pratique de ces mouvements lents, de ces exercices de respiration et de la concentration ne peut que vous être favorable. Le Qi Gong peut alors apporter un peu de sérénité dans votre vie, un peu de calme. Vous aurez également du temps pour vous, pour votre bien-être. Cela est parfois le plus bel effet de la pratique du Qi Gong. Il serait dommage de s’en priver par fermeture d’esprit. Il suffit parfois de jouer le jeu au début pour sentir des effets inattendus. Et même si vous ne voyez en la pratique du Qi Gong qu’une gymnastique venue d’Orient, rappelez-vous que cela est déjà suffisant pour s’y intéresser si vous ne pratiquez aucune autre activité ou si vous ne pouvez pas pratiquer celles auxquelles vous vous adonniez auparavant.

Comment le qigong agit sur le cancer

Toutes sortes de cas concernant le traitement du cancer avec différents styles de qigong sont fréquemment rapportés dans les revues de qigong. La conclusion peut être que quel que soit le style de qigong utilisé, il est possible de traiter le cancer.

Traduction libre d'extraits du livre Chi Gong: The Ancient Chinese Way to Health, Paul Dong and Aristide H. Esser, 1990, Marlowe and Company. pp. 90-96.

Comment le qigong agit sur le cancer

La simple vérité est que chaque style de qigong adhère à trois principes:
(a) réaliser un état de tranquillité,
(b) relaxation et relâchement de la tension,
(c) engagement et développement de la volonté.

Comment le qigong agit sur le cancer

Chacun de ces principes est important dans le combat contre le cancer.

En outre, nous pensons que la raison pour laquelle le qigong de Guo Lin était particulièrement efficace était qu'elle faisait s'entraîner ses patients en groupes. La pratique de groupe est la meilleure façon d'éveiller l'intérêt et d'apporter la bonne humeur. L'intérêt aide à se concentrer sur l'exécution des exercices de qigong et la bonne humeur produit un effet bénéfique sur l'organisme. Comme première étape dans le traitement du cancer, Quo Lin a fait rassembler les patients en groupe et prêter serment de résister au cancer; ceci afin d'augmenter leur esprit de combat. La volonté fut appliquée comme technique de guérison.

Dans un grand groupe de patients (les groupes de thérapie du cancer de Guo Lin étaient habituellement composés de soixante-dix personnes), il était susceptible d'y en avoir un ou deux avec une disposition plus sensible, réalisant les effets bénéfiques du qigong plus tôt que les autres. Dès qu'un ou deux patients avaient montré de bons résultats, le reste des patients était encouragé à avoir une plus grande confiance et, comme nous savons, une attitude positive joue un rôle dans la guérison de la maladie. En outre, si les gens pratiquent seuls des exercices de qigong et puis ne réalisent pas de résultats, ils sont plus sujets à se décourager.

… le sentiment de désespoir semble supprimer la capacité du système immunitaire à résister au développement de la tumeur.4 D' autre part, stimuler des images positives semble renforcer la compétence immunologique.5 Lawrence Leshan a signalé les facteurs psychologiques comme cause du cancer depuis les années '50. 6 Des méthodes spécifiques pour combattre avec succès le cancer par des techniques de visualisation furent introduites aux États-Unis par Carl Simonton, M.D., au début des années '70. 7 Il y a ainsi des raisons de penser qu'une attitude positive améliore et que des pensées négatives diminuent la capacité du mécanisme immunitaire à défendre le corps.

L'effet du qigong est beaucoup basé, mais pas totalement, sur l'entrée dans un état de méditation. Dans la méditation, il n'y a aucune distraction, pensées déprimantes ou inquiétudes. Les fonctions du corps peuvent retourner à la normale par la relaxation qui est la clé pour équilibrer la circulation du chi et du sang. Dans la théorie médicale traditionnelle chinoise, stimuler la circulation du chi et du sang est la principale méthode curative. De plus, un sentiment de joie est atteint dans la méditation et c'est une source majeure de confiance accrue et d'esprit de combat.

Comment le qigong agit sur le cancer

Plusieurs effets décrits ci-dessus sont d'importants mécanismes pour traiter n'importe quelle maladie. Comme le terme psychoneuroimmunologie l'indique, ces mécanismes incluent à la fois des éléments psychologiques et physiologiques. Comme nous savons, les aspects psychologiques et physiologiques fonctionnent par des voies interdépendantes. Du point de vue physiologique, l'Institut pour l'emploi combiné de la médecine chinoise et occidentale de l'Institut de la science médicale de Shanghai a entrepris une étude sur les effets du qigong et du taijiquan sur les systèmes endocriniens des personnes âgées (l'hypophyse, la thyroïde et les glandes sexuelles). Ils ont invité quarante sept personnes de soixante six ans à exécuter des exercices de qigong régulièrement. Après avoir fait cela pendant plusieurs semaines, les capacités de leur hypophyse, de leur thyroïde et de leurs glandes sexuelles ont montré une augmentation. Ce renforcement et cette stabilisation du système endocrinien peut avoir un effet de régulation bénéfique sur la vigueur du métabolisme du corps entier.

Ceci ne doit pas suggérer que nous comprenons l'ampleur des effets du qigong sur le cancer. Nous savons que pratiquer les exercices de qigong influence plusieurs mécanismes corporels. Par exemple, cela améliore non seulement les capacités du système endocrinien, cela a également un effet de régulation sur l'adénosyne monophosphate cyclique (AMPc) et sur la guanosine monophosphate cyclique (GMPc). Ces deux substances jouent un rôle bioénergétique essentiel dans la phosphorylation; une clé de la respiration et ainsi à l'apport en oxygène pour toutes les cellules de corps. Comme nous reverrons plus loin, l'oxygène empêche la croissance cancéreuse. De plus, l'AMP cyclique est un signal intracellulaire familier transformant des stimuli extérieurs à la cellule en une réponse de celle-ci et, de ce fait, pourrait jouer un rôle important dans notre système immunitaire.

Dans une récente étude, Wang Chong-xing et ses collaborateurs à l'Institut d'Hypertension de Shanghaï ont rapporté à une conférence mondiale sur le qigong une amélioration de la proportion AMPc/GMPc en dedans d'un an de pratique du chi gong.8 Il est dit que la concentration et la stabilité physiologique (exprimée dans une proportion stable) de ces deux messagers enzymatiques jouent des rôles majeurs dans la régulation normale et le maintien de la santé. On suppose que les cellules cancéreuses croissent quand le contenu du sang en AMPc est bas. Ding Shen et d'autres investigateurs, présentant à la même conférence mondiale, ont constaté que la pratique du qigong, entre autres effets bénéfiques, augmente la teneur d' AMPc du sang, ce qui peut expliquer une partie de l'effet du qigong sur le cancer.

Comment le qigong agit sur le cancer

Un autre facteur important dans la croissance du cancer est la suffisance du contenu du corps en oxygène. L' Unité de Recherche sur le Qigong et le Cancer de Beijing a mené plusieurs expériences sur cet aspect. Quand le corps est déficient en oxygène, les cellules cancéreuses croissent et, quand le corps est riche en oxygène, elles meurent. L'augmentation de l'absorption de l'oxygène est une explication au sentiment de sérénité produit par le qigong en entrant dans un état de méditation profonde. Dans la Chine antique, les prêtres taoïstes ont choisi de méditer sous un pin parce qu'ils avaient découvert que le pin dégage la plus grande quantité d' oxygène.

Les points précédents sont des explications possibles de la science moderne à plusieurs mécanismes par lesquels le qigong traite le cancer. Du point de vue de la médecine traditionnelle chinoise, le qigong a les fonctions d' activer les forces vitales du corps (qi), de renforcer la circulation sanguine, d'équilibrer le yin et le yang, de stimuler la conductivité des méridiens et d'améliorer l'état psychologique.

La théorie médicale chinoise souligne que le chi est la force qui mène la vie. La santé du corps est déterminée par la force ou la faiblesse de son chi. Dès que le chi est affaibli, le "sang est obstrué", le yin et le yang perdent leur équilibre et la maladie résultera. Une recherche par la Clinique de Qigong Bei Dai He indique qu' après avoir fait un exercice de qigong pendant une certaine période (nous jugeons approximativement pendant quarante minutes), le volume sanguin régional interne du corps augmente de 30 pour cent et la température du corps monte de deux à trois degrés Celsius. Pour les Chinois, ces faits démontrent la façon dont le qigong agit pour libérer les méridiens - dégager le sang - et modérer le chi et le sang. En d'autres termes, tant que le chi et le sang coulent librement le corps maintiendra un équilibre physiologique (l'équilibre du yin et du yang) et les maladies disparaîtront d'elles-mêmes.

Comment le qigong agit sur le cancer

Ces dernières années, les scientifiques et les spécialistes médicaux ont tourné leur attention vers le système immunitaire dans le but de combattre la maladie. La Chine a abordé ce point il y a plus de deux mille ans. Comme le Classique de l'Empereur le dit dans "Questions et Réponses" : "Soyez imperturbable et le vrai chi viendra à vous; concentrez l'esprit intérieur et le bien-être suit". Ceci signifie que si l'énergie du corps est à son plein niveau, il ne deviendra pas malade. Les exercices de qigong mettent en évidence et mobilisent la force latente du corps, élèvent son niveau d'énergie et activent les cellules du système immunitaire, causant un sentiment de bien-être.

Beaucoup d'études ont démontré que les gens souffrant de dommages émotifs, de tension, d'un bas niveau d'énergie, de dépression et d' irritabilité ont un taux nettement plus élevé d'apparition de cancer. Par la pratique du qigong, particulièrement en atteignant le niveau d' un état méditatif profond, toute une série de conditions psychologiques et spirituelles salutaires émergent, incluant le bien-être émotif, le bonheur spirituel, la stabilité de l' humeur et la relaxation corporelle complète. Ceci inspire directement la confiance du patient à défaire le cancer autant que fait du bien à l'équilibre dynamique du corps et, par conséquent, contribue positivement à sa guérison et à son confort.

Le cancer, une menace pour l'homme. Pendant de longues années, pour vaincre ce mal. des chercheurs chinois ont consacré beaucoup d’efforts à la recherche, à des essais en laboratoire et à la pratique clinique. Ils ont trouvé dans tout ce qui est la médecine traditionnelle chinoise des méthodes pour le guérir ou pour soulager Ia douleur causée par celui-ci. Le qigong en est une. Le présent livre Le qigong. une thérapie du cancer de Huang Xiaokuan est le bilan des experiences réalisées au cours de sa longue carrière médicale, en tant que médecin-chef du service du qigong thérapeutique à l’Hôpital général de 1’Armée populaire de Libération. Ce livre décrit de façon systérnatique et condensée les symptômes du cancer, ses effets physiques, les principes de traitement par le qigong et les méthodes de qigong que le cancéreux doit maîtriser. La partie de l'ouvrage qui présente les exercices de chaque méthode est illustrée; ceci permet au lecteur de les apprendre facilement. Un patient atteint du cancer. qui les pratique, obtiendra sûrement quelque effet dans Ic traitement et dans le soulagernent de Ia douleur. Les non-cancéreux peuvent également pratiquer le qigong pour fortifier leur santé.

Chapitre 1: Généralité
Chapitre 2: Qigong et traitement du cancer
Chapitre 3: La connaisance du qigong nécessaire pour les cancéreux
Chapitre 4: Exercices en fonction des cancers
Chapitre 5: Le daoyin des cinq formes de Shaolin
Chapitre 6: La pratique clinique du qigong dans le traitement du cancer

Références:
Huang Xiaokuan, Le qigong, une thérapie du cancer, Éditions En Langues Étrangères, Beijing, 1999.
ISBN: 7-119-02020-X

Traduction autorisée d'un article paru sous le titre original de Healing Cancer with Chi Kung Therapy écrit par M. Michael Winn et dont l'url est http://www.healingtaousa.com/articles/healingcancer.html

La médecine occidentale change avec la marée du millénaire. Des millions de personnes explorent la guérison énergétique. Les médecins écartent la plupart de ces thérapies du Nouvel-Âge comme effet placebo ou non scientifiques. Je crois que la méthode la plus efficace pour traiter la maladie chronique n'émergera pas du Nouvel-Âge, mais plutôt d'une méthode datant de 5.000 ans provenant de la Chine et connue aujourd'hui comme thérapie du Chi Kung. Aussi appelé "qigong", cet art et science antique signifie littéralement "habileté à diriger votre flot d'énergie". Une de ses plus grandes utilisations peut s'avérer être le traitement du cancer, lequel a défié les approches médicales occidentales en dépit des milliards de dollars investis dans la recherche d'une "pilule magique". Les anciens Chinois ont trouvé la pilule magique. Elle est cachée dans le flot de la force vitale à l'intérieur de notre corps. Ils l'ont appelée "chi". Le chi est également la matrice énergétique de notre esprit et de toute l' existence. Le chi est ce qui relie notre corps, notre pensée, notre esprit et le monde naturel dans un tout unifié. Une fois que vous avez appris comment diriger votre chi ou que vous êtes allé chez un maître de chi kung pour aider votre chi à vous guérir, vous pouvez littéralement dissoudre les tumeurs cancéreuses et les zones de blocage. Tandis que l'efficacité médicale du chi kung a été bien documentée en Chine par des scientifiques pour une grande variété de maladies chroniques, les histoires de rémission du cancer sont parmi les plus fréquentes et les plus dramatiques. Beaucoup de patients se sont faits dire de retourner à la maison et mourir, que même la chimio ou la radiothérapie (largement répandues en Chine aujourd'hui) ne pouvaient plus les aider. Ils vont à la maison et, en désespoir de cause, commencent à faire des mouvements de chi kung et des méditations. Vingt ans après, ils conduisent des classes et écrivent des livres sur la façon dont le chi kung leur a sauvé la vie.

J'ai travaillé avec le chi kung pendant vingt ans et vu beaucoup de prétendues guérisons "miraculeuses". Selon la théorie du chi kung, ce ne sont pas des miracles, ce sont des effets scientifiques entièrement compréhensibles. La plupart des maladies sont provoquées par un trauma émotif et un manque du flot d'énergie sexuelle. Ceci contracte le libre flot du chi dans le corps. Le type d'émotion déterminera habituellement où la tumeur apparaîtra. Dans les zones affaiblies, le tissu commence à former autour du chi stagnant, et puis, un virus, voyant une zone d'inconscience avec personne ne "vivant" dans cette partie du corps, décide de prendre résidence et de croître.

Ce processus se produit chez tout le monde, incluant les personnes en bonne santé non diagnostiquées d'un cancer, mais il se dissout habituellement de lui-même avant qu'une tumeur ne croisse. Ainsi selon la médecine chinoise, presque tout le monde a le cancer, mais il n'est simplement pas mortel ou apparent. Si vous comprenez que votre "corps énergétique ", la somme totale de vos canaux d'énergie (utilisés en acuponcture) et la qualité de votre "champ" global de conscience est constamment en flux, alors il est plus facile d'accepter que vous puissiez dissoudre votre tumeur sans drogues ou chirurgie. Le corps physique n'est pas une "chose", il est un processus vivant, seulement plus dense que vos émotions ou vos pensées. Mais la matrice de chacun des trois est la même -- la force vitale ou chi.

L'année dernière, j'ai co-dirigé une délégation de l'Association nationale de Qigong/Chi Kung en Chine pour observer directement les médecins pratiquant le qigong travailler dans les principaux hôpitaux de Beijing qui ont tous des départements de qigong. Ces médecins ont étudié la médecine occidentale et la médecine traditionnelle chinoise (MTC) mais ils ont choisi à la place de pratiquer une branche différente de cette médecine; la thérapie du qigong. Ils ont pris un cours de quatre ans en cette matière à l'école médicale au lieu de l'acuponcture ou de l'étude des plantes médicinales.

Ils portent les manteaux blancs à la manière de tous les autres médecins et il leur sont envoyés les cas les plus difficiles que personne ne peut guérir. Ils ont un taux de succès très élevé, bien que tout le monde ne réponde pas au traitement du chi. Le cancer est considéré comme un des blocages les plus difficiles à dissoudre; il requiert ainsi des spécialistes. Les meilleurs résultats s'obtiennent avec les patients qui veulent vraiment vivre -- assez pour pratiquer au moins 3-4 heures de chi kung par jour.

Comment le qigong agit sur le cancer

J'ai rencontré Feng Lida, une scientifique de 74 ans qui a consacré les 20 dernières années à l'étude scientifique du qigong. Elle m'a montré des diapositives de cellules cancéreuses prises avec un microscope électronique avant et après une émission de chi par un thérapeute de chi kung. "Les cellules sont éliminées par le chi. Elles ralentissent dramatiquement leur taux de reproduction et deviennent plus susceptibles de se faire avaler par les cellules immunitaires", m'a-t-elle dit. Elle pointe vers une cellule cancéreuse avec les bords déchiquetés en train de se désintégrer. "La meilleure chose n'est pas d'essayer de détruire les cellules cancéreuses parce que nous avons observé expérimentalement qu'elles se battent encore plus fort. Le thérapeute en chi kung se concentre simplement à affaiblir les cellules cancéreuses et à renforcer les cellules saines."

De nombreuses études scientifiques en Chine ont démontré que les patients cancéreux qui ont subi la chimio ou la radiothérapie et qui ont ensuite pratiqué le chi kung vivent en moyenne deux fois plus longtemps que ceux qui ne l'ont pas pratiqué. Ils ont besoin de moins de médicament, éprouvent moins de nausée et récupèrent la santé plus rapidement après le traitement débilitant.

Les patients se lèvent souvent tôt et pratiquent dans les parcs quotidiennement avec d'autres qui ont le même type de cancer. Le groupe de support semble augmenter statistiquement leur amélioration; un effet également observé dans les groupes occidentaux de support pour les patients cancéreux. Les Chinois disent que le partage en groupe ouvre le coeur et améliore ainsi le flot du chi. La médecine occidentale n'a aucun modèle clair pour les connexions entre la psychologie et la guérison physique, mais dans la médecine chinoise ceci est clairement mis en évidence.

Dans quelle mesure la thérapie du chi kung est-elle réaliste pour le patient occidental moyen atteint de cancer? Ceci dépend de l'état d'avancement du cancer, de la force de la volonté, de la constitution du patient cancéreux et s' il est disposé à pratiquer le chi kung quotidiennement. Le chi kung ne se fonde pas sur la croyance pour fonctionner mais il est plus efficace si vous ne lui résistez pas. Beaucoup de patients cancéreux ne veulent pas vraiment vivre; ils sont fatigués de la vie ou ne comprennent pas les solutions curatives alternatives qui leur sont disponibles. Ainsi dans mes propres sessions, c'est la première question que je pose: Voulez-vous vraiment vivre? Si je ne sens pas un engagement authentique au processus curatif, je refuse immédiatement de continuer. Mon propre chi est trop précieux pour le gaspiller à combattre le souhait intérieur de mort de quelqu'un d'autre. Ce n'est pas être insensible; c'est simplement accepter le libre arbitre de chaque personne et aller dans le sens de son courant. Par ailleurs, il n'y a rien de mal avec la "mort" puisque personne ne meurt vraiment - ils passent juste à un état différent d'énergie. Les anciens Taoïstes ont compris ceci clairement. Il n'y a aucune lutte entre la Vie et la Mort, seulement une lutte apparente entre le yin et le yang, la vie dans la forme (corps) et la vie sans la forme (esprit).

La mort n'existe pas vraiment, elle définit simplement un état transitoire entre deux expériences de la vie. Mais l'industrie du cancer prospère apparemment sur la crainte de la mort; tellement que la forme-pensée "Cancer" est presque devenue synonyme de la forme-pensée "Mort". Acheter cela est réellement ce qui tue la plupart des gens, pas le cancer lui-même. Je suis sûr que bon nombre d'entre vous ont entendu des histoires de personnes qui ont été diagnostiquées d' un cancer qu'elles pouvaient avoir depuis des années et mourir peu de temps après.

Comment le qigong agit sur le cancer

J'ai développé une forme spéciale de chi kung que j'appelle le Chi Kung Médical. Il est basé sur une méthode de chi kung en mouvement employée dans les hôpitaux chinois avec succès pour traiter des dizaines de milliers de patients souffrant de maladie chronique, y compris le cancer. J'ai récemment rendu la forme plus puissante en incluant des méthodes de chi kung plus "internes " qui comprennent des sons de guérison spéciaux et des couleurs, l'orientation dans certaines directions pour obtenir un meilleur équilibre et relier votre être intérieur au soleil et à la terre comme des centres puissants de chi cosmique curatif. Il peut être pratiqué même en fauteuil roulant ou au lit, mais il est plus puissant debout. Le secret est de purifier les canaux d'énergie obstrués dans le corps et d'embrasser votre amour de la vie. Les canaux d'énergie utilisés dans cette forme de chi kung sont plus profonds que ceux employés en acuponcture, même si c' est certainement un soutien important pour beaucoup de gens. Je considère que si la personne se sent maintenant en harmonie avec elle-même, cela constitue l'épreuve décisive d'une pratique de chi kung réussie, non pas la disparition de la tumeur. Une de mes clientes, une femme de 69 ans d'Asheville nommée Molly, est venue à moi il y a plusieurs années pour une dépression chronique. Je n'ai pas été étonné quand elle a été diagnostiquée peu après d'un cancer du poumon, parce qu'elle était littéralement effrayée de respirer. Molly a intensifié sa pratique de chi kung même si elle avait de la difficulté à pratiquer ou à tenir sa concentration. Aujourd'hui la tumeur ne s'en est pas allée, mais Molly est maintenant une personne heureuse. "Je suis une malade heureuse", s'est exclamée Molly. "Maintenant, je me sens toujours heureuse parce que je me suis reliée à mon flot de chi. J'ai dû cesser le kayak et le vélo mais j'ai acquis quelque chose de beaucoup plus profond. Parfois, je sens une boule chatoyante de chi se déplacer à l'intérieur de moi. Quel plaisir! Je n'aurais pu passer au travers de mon cancer sans le chi kung. Je peux mieux respirer, je peux dormir la nuit. Mon âme guérit et j'ai perdu ma crainte de la mort. Mon corps essaye toujours de se rattraper et rien ne le fait se sentir mieux que le chi kung."

Comment le qigong agit sur le cancer

Michael Winn est président de l'Association Nationale de Qigong (chi Kung) des Etats-Unis, professeur au Tao Arts/Sciences et fondateur de Healing Tao University à Big Indian, N.Y., le plus grand programme de chi kung aux Etats-Unis avec un corps enseignant de 24 professeurs. M. Winn a écrit sept livres sur le chi kung au cours des 20 dernières années avec le maître taoïste Mantak Chia.Vous pouvez aller visiter son site que ce soit pour de l'information, des séminaires ou un programme de formation dans des hôpitaux de Beijing. Site = www.healingtaousa.com/

Source principale:

Published by Martine - - Bien-être, Le mental, Méditation, Relaxation

commentaires

Carrier Christiane 02/06/2017 10:49

Interrogation : Dans la mesure où le Qi Gong fait circuler l'énergie, sa pratique ne risque-t-elle pas d'"énergiser" des cellules cancéreuses (plus dangereuse que favorable donc...) ?

Martine 14/03/2016 20:23

Merci pour ce lien très intéressant.

sweetlilou 14/03/2016 19:43

Qu'il s'agisse du traitement de la douleur, des soins esthétiques ou de l'exercice physique, l'importance accordée aux soins de support en cancérologie croît, même si les initiatives restent encore insuffisantes. Pour en savoir plus sur les bienfaits de la pratique du Qi Gong, cette page traite le sujet:http://qi-gong.confort-domicile.com/

MAEVIE

MAEVIE ou Martine A l' Ecole de la VIE. Ce blog s'adresse aux personnes ayant ou ayant eu un cancer. Je me suis dit qu'il serait dommage de ne pas partager toutes ces infos que j'ai pu recueillir dans le but de mettre toutes les chances de mon côté pour guérir. Ces infos peuvent être utiles aux malades mais aussi pour éviter les récidives, à titre préventif, ou tout simplement pour une meilleure qualité de vie physique et mentale. Je ne dis pas que ces articles sont la vérité: chacun se fera sa propre idée.

Hébergé par Overblog