Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MAEVIE

Documentons-nous un maximum!

Rares sont les oncologues suffisamment formés pour nous donner des conseils sur l'alimentation. Souvent, ils n'en savent guère plus qu'un lecteur de "Femme actuelle"...

Source : « Anticancer » de David Servan-Schreiber »

Alimentation: introduction

Certains aliments sont des promoteurs du cancer, d’autres aliments sont des anti-promoteurs. L’alimentation agit tous les jours, trois fois par jour. Elle a donc une influence considérable sur les mécanismes biologiques qui accélèrent ou ralentissent la progression du cancer.

Chaque jour, à chaque repas, nous pouvons choisir les aliments qui tout à la fois vont :

  • détoxifier les carcinogènes présents dans notre environnement ;
  • donner un coup de fouet à notre système immunitaire ;
  • bloquer le développement des nouveaux vaisseaux nécessaires à la croissance des tumeurs ;
  • les empêcher de créer l’inflammation qui leur sert d’engrais ;
  • bloquer les mécanismes qui leur permettent d’envahir les tissus voisins ;
  • induire le suicide des cellules cancéreuses.

Des études montrent en outre que les composés présents dans les aliments ont une action combinée bien supérieure à leur action individuelle.

L’alimentation, terreau des défenses naturelles

Certains facteurs nutritionnels nourrissent la croissance du cancer, d’autres la ralentissent. Cet effet de balancier peut ralentir ou inverser le cours d’une maladie, tout comme elle peut contribuer à la prévenir. En agissant sur le terreau dans lequel se déposent les graines de cancer (pour adopter une métaphore agricole ), il est possible de réduire considérablement leurs chances de se développer. « Des chercheurs du Cancer Research Institute de l’Université de San Francisco ont démontré que si l’environnement de la tumeur est dépourvu de facteurs inflammatoires nécessaires à sa croissance, elle ne réussit pas à se développer. Or ces facteurs inflammatoires – ces engrais pour le cancer – sont directement tributaires de notre alimentation : sucres raffinés, manque d’Omega-3 et excès d’Omega-6, hormones de croissance présentes dans certaines viandes et produits laitiers. « explique le Dr Servan-Schreiber. Et inversement : certains fruits et légumes contrebalancent directement les mécanismes inflammatoires à l’origine des cancers.

Published by Martine - - Nutrition

commentaires

MAEVIE

MAEVIE ou Martine A l' Ecole de la VIE. Ce blog s'adresse aux personnes ayant ou ayant eu un cancer. Je me suis dit qu'il serait dommage de ne pas partager toutes ces infos que j'ai pu recueillir dans le but de mettre toutes les chances de mon côté pour guérir. Ces infos peuvent être utiles aux malades mais aussi pour éviter les récidives, à titre préventif, ou tout simplement pour une meilleure qualité de vie physique et mentale. Je ne dis pas que ces articles sont la vérité: chacun se fera sa propre idée.

Hébergé par Overblog