Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MAEVIE

Produits pièges

12 produits sains à fuir comme la peste

Les spécialistes du marketing ont repéré depuis des années que le créneau « bio », « santé naturelle », fait vendre.

Une amie qui travaille en agence de communication m'a confié que tous ses clients lui demandent de paraître plus écologiques, plus proches de la nature, pour augmenter leurs ventes (et leurs prix).

Aux Etats-Unis, il existe même une expression pour cela : le « greenwashing ».

C'est un jeu de mot à partir du terme « green », qui veut dire « vert », et « brainwashing », lavage de cerveau.

Vous prenez une marque qui fabrique n'importe quoi (des aspirateurs, des insecticides, des pneus, des ballons de rugby…). Vous faites des petits changements, les moins coûteux possible, dans le processus de fabrication. Puis vous annoncez triomphalement sur les emballages et dans vos publicités que votre « nouveau » produit « réduit les émissions de CO2 », « préserve les ressources naturelles », « favorise le développement durable », etc.

C'est devenu une industrie.

Mais c'est dans le secteur alimentaire qu'on trouve les plus grosses énormités. Alors voici 17 produits prétendument « bons pour la santé » qui sont à fuir comme la peste.

1. Barres de céréales

Les commerçants savent que les gens se méfient des Mars, Snickers et autres barres chocolatées bourrées de sucre et de sirop de glucose.

Pour donner bonne conscience au consommateur, ils proposent donc des barres de céréales, dans des emballages savamment étudiés pour qu’elles paraissent naturelles. Elles sont même mises en avant dans les boutiques bio peu scrupuleuses.

Car les céréales jouissent toujours dans l'opinion publique d'une réputation d'être bonnes pour la santé, sans doute parce qu'elles sont difficiles à mâcher.

En réalité, les barres de céréales sont pleines de sucre et n'ont rien d'un aliment santé. Elles sont composées de céréales grillées, soufflées, souvent liées avec du sucre ou du sirop, qui se transforment en glucose à la vitesse grand V, dès qu'elles entrent en contact avec votre salive.

Pour les fabricants, c'est « tout bénef » : les céréales, au kilogramme, coûtent encore moins cher que les matières premières des Mars et des Snickers !

Mon conseil : en cas de fringale irrésistible, mangez des noix, des amandes, une pomme ou même un œuf dur.

2. Mélanges de noix

La plupart des mélanges de noix vendus dans le commerce ne sont pas bons pour la santé.

Premier problème : les noix, amandes, noix de cajou… sont vendues sous film plastique transparent. Lorsque vous les ouvrez, elles sont déjà oxydées, ramollies et parfois rances.

Comme le goût est fade ou carrément mauvais, les fabricants ajoutent souvent au mélange des raisins secs bas de gamme, des airelles séchées, ou des chips de bananes. Ces fruits secs sont bourrés de sucre, très caloriques, ont un très haut index glycémique.

La plupart des fabricants n'hésitent pas à ajouter dans leur mélange des cacahuètes, en jouant sur la confusion qui existe dans l'esprit de beaucoup de consommateurs peu éduqués : en réalité, la cacahuète n'a rien à voir avec les noix, elle appartient à la famille des lentilles ou des haricots rouges. Elle pousse sous terre, comme les pommes de terre, et contient une quantité faramineuse de graisse inflammatoire.

Vous vous retrouvez donc à manger une bombe calorique, aussi riche en sucre qu'en graisses, et avec très peu d'intérêt nutritionnel.

Mon conseil : Achetez de vraies noix, que vous casserez avec un casse-noix. La coque protectrice est très efficace pour préserver leurs qualités nutritionnelles pendant des mois. Le goût sera bien meilleur, la texture craquante et fondante. Achetez vos fruits secs déjà écossés, comme les noisettes, les amandes et les noix de cajou, en petite quantité, au fur et à mesure de votre consommation, pour éviter qu'ils ne se dégradent dans votre placard. Achetez-les dans des paquets opaques, ou en vrac si vous pouvez contrôler la fraîcheur.

Evitez de les acheter grillés, salés, blanchis, et plus encore enrobés de caramel, chocolat ou autre.

3. Les salades préparées

Lorsque vous commandez une salade au restaurant, plutôt qu'une entrecôte sauce béarnaise, vous avez l'impression de faire un petit sacrifice qui fera du bien à votre corps.

Le problème est que, bien souvent, on vous sert un mélange de bouts de salade bas de gamme, très aqueux (chargé d'eau) et dont le goût et la texture seraient presque immangeables si on ne vous y ajoutait pas… quantité de croûtons, lardons et, surtout, vinaigrette en bouteille.

Ces vinaigrettes, en plus d'avoir mauvais goût (à mon avis), sont déplorables pour la santé : elles sont pleines de mauvaises graisses, d'émulsifiants, d’arômes artificiels et de sucres ajoutés pour leur donner du goût.

Mon conseil : les légumes, et surtout les légumes frais, non cuits, donc les salades, sont très bons pour la santé et doivent idéalement accompagner tous vos repas. N’hésitez pas à demander au restaurateur de l'huile vierge d'olive ou de colza, du jus de citron, du vinaigre, des fines herbes, de l'ail et de l'échalote, ajoutez des graines, du sel et du poivre, du piment frais, ce que vous voulez… mais pas de vinaigrette en bouteille.

4. Les jus de fruit : du sucre liquide

Bien des gens croient que les jus de fruits sont bons pour la santé.

C'est forcément le cas, puisqu'ils sont faits avec des fruits, n'est-ce pas ?

Mais beaucoup de jus de fruits au supermarché ne sont pas vraiment des jus de fruit.

Il s'agit d'eau sucrée, dans laquelle un concentré de fruit et un colorant ont été rajoutés pour donner le goût du fruit et la couleur (par exemple, du paprika pour donner sa couleur orange à l'Oasis goût tropical [1]).

Cela dit, même si vous buvez du jus de fruit constitué à 100 % de fruits frais, ce n'est toujours pas idéal.

En effet, les jus de fruits sont comme les fruits, sauf que vous en avez retiré les fibres. Le sucre est disponible immédiatement, et il entre beaucoup plus vite dans votre sang. C'est donc mauvais pour le diabète et pour les maladies cardiaques.

Au cas où vous ne le sauriez pas, les jus de fruit, même bio etc., contiennent exactement autant de sucre que les boissons sucrées type Coca-Cola, Sprite et autre, selon une étude publiée dans la revue médicale de référence The Lancet [2].

5. Galettes de riz soufflé

Produit phare des boutiques bio et des placards de cuisine des personnes qui se préoccupent de diététique, les galettes de riz soufflé n'ont pourtant aucun intérêt pour la santé ; c’est au contraire l’aliment idéal pour développer un diabète à vitesse « grand V » ou pour prendre de la masse grasse au niveau du ventre.

En effet, comme toutes les céréales soufflées, le riz soufflé a un index glycémique très élevé de 85. Elles sont donc mauvaises pour le diabète et les artères. Très pauvres en nutriments essentiels, elles n'ont pas d'intérêt nutritionnel.

Mon conseil : si vous en aimez le goût, ce n'est toutefois pas une catastrophe si vous en mangez. Un paquet moyen pèse 130 grammes, il contient 17 galettes soit 7,6 g par galette… Même avec un index glycémique de 85, cela ne représente que le poids de deux sucres, donc l'apport calorique reste très inférieur à une tartine de pain complet, si vous souhaitez maigrir. Attention toutefois : cet aliment coupe très peu la faim et peut même stimuler l'appétit, si bien qu’il est souvent difficile de s'arrêter après n'en avoir mangé qu'une ou deux !

6. Yaourts allégés

Les produits allégés, et en particulier les produits laitiers allégés, ont colonisé les rayons de supermarché et de nombreuses personnes sont persuadées qu'elles se font du bien en mangeant des produits à faible teneur en matière grasse, voire à 0 % de matière grasse.

C'est pourtant l’une des pires erreurs de l'histoire de la nutrition : à doses normales, les graisses saturées ne sont pas mauvaises pour la santé. Le sucre par contre, en excès, est très mauvais.

Or, dans les produits allégés, la matière grasse est remplacée par de l'amidon, des farines, et du sucre ou des édulcorants afin de donner du goût.

La plupart des yaourts allégés en graisse contiennent des sucres ajoutés (y compris de la fécule ou amidon) pour la bonne raison que, sans cela, ils seraient immangeables.

Mon conseil : mangez des produits aussi proches que possible de leur forme naturelle. Si vous mangez des produits laitiers, préférez un yaourt au lait cru entier, ce sera plus nourrissant et incomparablement meilleur au goût. Vous diminuerez ainsi votre risque de frustration, et donc de céder à la tentation du grignotage.

7. Céréales du petit-déjeuner

Les céréales du petit-déjeuner sont présentées par les fabricants, Kellogg's en particulier, comme l'aliment santé par excellence. Elles seraient bonnes pour le travail scolaire ; bonnes pour les étudiants en examen ; bonnes pour les sportifs à l'entraînement.

La plupart sont enrichies en vitamines. Mais cela ne pèse pas grand chose à côté du fait que les céréales sont bourrées de sucres.

La plupart sont pleines de sucre ajouté (Smacks, Frosties, Choco Pops…). Mais les Corn Flakes, Rice Krispies et Special K, et Weetabix elles-mêmes, qui ont une image plus « naturelle », voire « amincissante », sont des céréales grillées ou soufflées, donc à très haut index glycémique.

Même le muesli, qui bénéficie d'une image de produit diététique, n'est pas forcément meilleur. Les marques vendues dans le commerce contiennent de grandes quantités de sucre ajouté, en particulier le célèbre « Country Store » de Kellogs.

Enfin, elles coûtent cher et génèrent un gaspillage considérable d'emballages.

Mon conseil : Si vous tenez malgré tout à manger du muesli au petit-déjeuner, fabriquez-le vous-même avec des flocons d'avoine, des graines de lin broyées, des graines de tournesol, quelques noix et fruits secs, des fruits frais et du yaourt. Mieux encore : découvrez les plaisirs du petit-déjeuner salé, comme il est pratiqué dans la plupart des pays, en dehors de la France : œuf à la coque, jambon, bacon, fromage, avocat, porridge (flocons d'avoine), fruits, noix, accompagné d'un thé ou d'un café sans sucre. Pas de jus de fruit, un minimum de confiture.

8. Boissons énergétiques

Encore des produits associés au sport, au fitness, et donc à la santé, voire aux régimes amincissants !

Et pourtant, les boissons énergétiques, ou sport drinks, sont à peine meilleures que les boissons gazeuses sucrées. Elles contiennent des minéraux et des vitamines mais aussi, comme d'habitude, beaucoup de sucre, de colorants.

Les sels ajoutés ne sont utiles que pour les athlètes en action intensive. La plupart d'entre nous n'en ont pas besoin.

Mon conseil : buvez de l'eau ! De l'eau fraîche, de l'eau pure, de l'eau minérale si vous voulez ! C'est le seul liquide dont votre corps a besoin. Pour reconstituer vos stocks de minéraux et d'énergie, oubliez les boissons énergétiques, mangez des légumes, de bons poissons, et des viandes d'élevage bio.

9. Le sirop d'agave

J'ai déjà beaucoup écrit sur l'arnaque du sirop d'agave. C'est un produit qui paraît naturel, qui coûte cher, et qui est en boutique bio et dans les rayons de nourriture diététique.

Bien des personnes se font prendre au piège. Elles croient qu'il s'agit d'un sucre meilleur pour la santé que le sucre de table (saccharose).

Mais c'est une tromperie. Le sirop d'agave n'est pas meilleur que le sucre. En fait, il est pire : il est très riche en fructose qui, consommé en excès, peut provoquer de graves problèmes métaboliques [3].


À votre santé !

Jean-Marc Dupuis (Santé Nature Innovation)

Remarque perso : une alimentation (anti-cancer) avec le moins possible de junk food (nourriture poubelle) soit la quasi-totalité des produits issus de l’alimentation industrielle, a pour effet de nous amener vers notre poids idéal. J’ai perdu 6 kg rien qu’en supprimant sucres, farines blanches et plats tout prêts.Je ne cherchais absolument pas à maigrir.Depuis un an, mon poids est stable.

David Servan Schreiber et d’autres ont montré que la courbe de croissance des cancers est directement proportionnelle à la généralisation de l’industrie alimentaire, courbe qui ne cesse de grimper depuis l’après-guerre, les pays industrialisés étant les plus touchés.

Bourrez vos étagères de produits sains, de bonne qualité, non transformés.

Bannissez de chez vous toute sucrerie, biscuits d’apéritif, aliments industriels à base de farine blanche (pain de mie, pâtes, brioches, viennoiseries).

N’essayez surtout pas de maigrir, Remplissez-vous le ventre d’aliments sains, les plus frais possible, les moins cuisinés possible, ajoutez des épices, des fines herbes, de l’ail, du sel et du poivre, de l’huile d’olive et du citron, tout ce que vous voulez pour que ce soit bon.

Mangez autant que vous voulez. Mangez jusqu’à ce que vous n’ayez plus faim.

Mais plus de « junk food ». Plus aucune cochonnerie ne doit entrer dans votre bouche.

Jean-Marc Dupuis

Published by Martine - - Nutrition

commentaires

MAEVIE

MAEVIE ou Martine A l' Ecole de la VIE. Ce blog s'adresse aux personnes ayant ou ayant eu un cancer. Je me suis dit qu'il serait dommage de ne pas partager toutes ces infos que j'ai pu recueillir dans le but de mettre toutes les chances de mon côté pour guérir. Ces infos peuvent être utiles aux malades mais aussi pour éviter les récidives, à titre préventif, ou tout simplement pour une meilleure qualité de vie physique et mentale. Je ne dis pas que ces articles sont la vérité: chacun se fera sa propre idée.

Hébergé par Overblog